La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

22 octobre, 2007

Nadège Noèlle Ango Obiang: une plume prolixe

Classé dans : publications gabonaises,suggestions de lecture — azokhwaunblogfr @ 17:23

angoobiang.jpg  Avec  autant de pièces de théâtre publiées à son actif,  cette écrivaine est la plus prolixe en la matière. Elle a écrit  des nouvelles. Nous lui devons un ouvrage fort et plein d’interêt: Le testament de mes pères . Mais aussi un roman:

obiangnoelle.jpg La femme violeur. Pulsions, Violences et Trahison. Ce roman résume dans de multiples facettes les ombres vivantes et ténébreuses des tourments pulsifs humains. Reine un jour, maudite et salie à jamais, une femme peut-elle s’en remettre à un monde qui se renie ? La femme Violeur, comme une fable, raconte la honte et la colère de n’être plus qu’une autre…créature.

 Des pièces de  théâtre

 -La Chambre des Fées

angoobiang9.jpg -  Oyap, Mbamengue, le polygame .

Oyap onawou, autrement dit en Fang, le lointain c’est la mort. Qui mieux que l’Afrique peut décrire et répandre comme un volcan furieux les cendres des deuils et des espoirs dérobés ? Oyap est une pièce de théâtre en duex actes qui parle de l’esclavage. Oyap nous retrace le choc de la découverte de la déshumanité et toujours ce constat inéluctable du devoir de survie.

angoobiang7.jpg    Etame et entre soeurs  

Deux pièces de théâtre en un acte vous sont proposées. Etame et Entre sœurs, ont comme un des points de départ la mort d’un proche. Puis chacune de ces deux histoires différentes nous ramènent vers la rencontre magique des autres ou la redécouverte d’un autre proche. La douleur prend une autre tournure et il ne reste plus que l’attente du lendemain qu’on espère plus magique. Etame interpellera tous les êtres qui se sentent étrangers en ce monde. Entre sœurs ravira les cœurs poétiques pour son allusion- mystère à l’heure d’hiver.              

 angoobiang5.jpg      Comment va l’Afrique? Tristes Sketches

Quelques mots: Akiée ! L’Afrique et ses problèmes deviennent-ils des reliques qu’il faut entretenir de peur d’encourir des malheurs encore plus grands ? La plupart des sketches présente des fonctionnements internes et indissociables de la vie des Africains. D’autres pointent du doigt les tortures politiques dont les jeunes intellectuels sont souvent victimes.

angoobiang2.jpg     Le Blues de l’Exilée. Est-ce un crime de se sentir mal en terre étrangère ? Ntsame ne comprend pas l’esprit du pays qu’elle a pourtant choisi. Tous ses rêves, ses désirs semblent contrecarrés par un mal être plus intérieur et qui la clou à la croix de la solitude. Cette pièce de théâtre en trois actes évoque les tourments de l’exil et la torture qu’infligent des souvenirs d’une ancienne terre qu’on imagine plus embellie

 angoobiang8.jpg Mbamengué, le polygame

Il paraît que l’Africain ne meurt pas de microbes. Il existe tellement de contre-vérités ridicules et dangereuses… Mais un polygame, fier de son milieu et soucieux de l’équilibre familial peut-il être le sujet d’une trajectoire sexuelle inattendue ? Mbamengue baigne dans une famille Gabonaise bien Africaine : Il y a des choses qui ne sont pas de chez nous ! Alors que faire ? Au milieu de son clan de cinq épouses et tyranniser par les élans amoureux de sa nouvelle épousée, bien malin qui pourrait démasquer…Notre polygame.

 Elle a aussi écrit des scénarios de films:Duels de dames, la fin du rêve, L’Enfer est l’orphelin .

 Avec ce panel de  »genre », elle mérite à juste titre d’être lu.

N.B. Pour la réalisation de cette présentation nous avons piochés des éléments sur les fiches de lecture présentées par le site éditorial de ces ouvrages.

4 réponses à “Nadège Noèlle Ango Obiang: une plume prolixe”

  1. Leslie dit :

    l’écriture, comme une urgence, on dirait.
    bonne chance a cette plume, qui semble-t-il ne tarira pas de suite.

  2. Isis dit :

    Palmarès impressionnant que celui-ci.
    chapeau!

  3. Eric Joël BEKALE dit :

    Nadège, Nadège, Nadège…………….. Bravo!

  4. Leslie dit :

    j’ai trouvé récemment en bibliothèque un recueil de poemes édité par l’Udeg et dans lequel cet auteur figure.
    il s’agit d’un recueil regroupant des poemes ayant été retenu par le jury d’un concours organisé par l’Udeg, en 2000 par-là.
    la plume est belle.
    cette fille est drolement impressionnante.
    elle étonne aussi bien en nouvelle, thétre et poesie.
    il me semble avoir lu des scénarios d’elle dans le magazine Amina.
    cela n’est pas une petite affaire.
    c’est pas mal!

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique