La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

29 juillet, 2008

Querelle quantitative et qualitative sur la littérature gabonaise

Classé dans : critique et analyse — azokhwaunblogfr @ 14:58

Querelle quantitative et qualitative sur la littérature gabonaise : Ngowet-Bitome Bi- Monoyong,- Leckyou- Obiang –Essono.    

 Ngowet Luc : « Littérature gabonaise : un renouveau en trompe-l’œil », in L’Union, quotidien gabonais d’information, 6 octobre 1999.    

Réponse : BITOME BI MONOYONG, « Littérature gabonaise : le dénigrement n’est pas la critique », in L’Union, quotidien gabonais d’information, 18 octobre 1999.   

Réponse : LECKYOU Frédéric, « Littérature gabonaise : halte à l’impressionnisme », in L’Union, quotidien gabonais d’information, octobre 1999, p. 5.  

Réponse : Obiang Fortunat Essono « Eloge et Défense de la littérature gabonaise », in L’Union, quotidien gabonais d’information du 25 octobre 1999, p.5.     Ces échanges  ont donné  à notre avis une impulsion à la littérature gabonaise . D’où sa troisième période bien productive actuelle.  

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique