La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

13 janvier, 2009

Dimbokro: Un bâteau qui reliait les villages, les villes et les coeurs.

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 15:19

En lisant  » Echos du chemin » on apprend sur un plan historique que nombre de bâteaux reliaient les villes de Lambarené et de Port-gentil. Mais en dehors de Dimbokro, l’auteur de ce livre nous informe que la maison Hatton et Cookson avaitdeux bateaux qui avaient pour noms le Falaba et la Gambia . La société des Chargeurs avait le sien désigné l’Eclaireur. Il faut reconnaître que ces bateaux étaient d’un tonnage

se situant en dessous des capacités de nos bateaux actuels. Ils étaient surtout destinés

au transport du courrier et d’un volume moyen de produits de premières nécéssités. Ce sont là nos suppositions compte tenu des difficultés de cette époque reculée.

 

N.B. Nous n’omettons pas le fait que les textes littéraires doivent d’abord privilégier le langage, les formes textuelles, la beauté du dire, les grands mythes, Mais le texte littéraire peut et doit  aussi véhiculer des informations.

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique