La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

27 février, 2009

Moutsinga: la formalisation poétique de l’essence  » Gabon »

Classé dans : critique et analyse — azokhwaunblogfr @ 18:07

bellarminmoutsinga.jpg LES ORTHOGRAPHES DE L’ORALITÉ : POÉTIQUE DU ROMAN GABONAIS

Cette publication vient enrichir l’activité critique sur les romans gabonais. 

La littérature gabonaise écrite d’expression française procède d’une rencontre féconde entre les figures ethnotextuelles de l’oralité traditionnelle (contes, légendes, popées, panégyriques etc) et la dynamique ouverte de l’écriture. Ce mouvement d’ensemble crée ce que l’auteur nomme, d’un concept opératoire inventif, les orthographes de l’oralité, qui disent la poétique du texte gabonais. Ce constat valide au reste, le travail du poème, le lieu du dire théâtral ou encore le discours du roman.

ISBN : 978-2-296-07503-0 • janvier 2009 • 244 pages

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique