La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

3 avril, 2009

Quelques auteurs gabonais et leurs travaux

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 8:15


 ouvrage collectif sous la direction de  RENOMBO/MBONDOBARI :

Créations littéraires et artistiques

 Les auteurs

ASSEMBE ELA Charles Philippe est titulaire d’un doctoratNR en philosophie, de l’Université de Paris X (Nanterre).  Ses travaux ont porté sur l’esthétique des « Salon » chez Diderot comme vecteurs de communication sociale. Il est Assistant aux départements de philosophie et d’éducation artistique de l’Ecole Normale Supérieure de Libreville.

CHEVRIER Jacques est Professeur Emérite de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV). Ses travaux portent sur la poétique et l’histoire du roman africain francophone. On lui doit, entre autres publications, Littérature nègre ; Anthologie africaine I –le roman et la nouvelle- (2002) ; Anthologie africaine II – la poésie­ (2002) ; Littératures francophones d’Afrique noire (2006) ; Le lecteur d’Afriques (2006).

DISSY DISSY Romuald est doctorant à l’Université de Paris XII (Val de Marne). Sa thèse de théorie littéraire porte sur une approche de la rhétorique de M. Meyer appliquée à un corpus réunissant Tahar Ben Jelloun, Boubacar Boris Diop et Antonio Vallejo.

EKOGHA Thierry est titulaire d’un doctorat NR de philosophie, de l’Université de Bourgogne à Dijon. Sa thèse a porté sur « Liberté incréée et création chez Berdiaev et Louis Lavelle ». Auteur de quelques articles, il est Maître-Assistantau département de philosophie de l’Université Omar Bongo

 

.ENONGOUE Flavien est titulaire d’un doctorat NR en philosophie, de l’Université de Poitiers. Sa thèse a porté sur la réception hégélienne du cosmopolitisme de Kant. Il a notamment publié (avec G. Rossatanga-Rignault) L’Afrique existe-t-elle ? (2006). Il est Maître-Assistant au département de philosophie de l’Université Omar Bongo.

EYI OBIANG Max-Médard est titulaire d’un doctorat NR en littérature générale et comparée, de l’Université de Paris XII (Val de Marne). Sa thèse a porté sur une lecture nietzschéenne du Père Goriot. Il est Assistant au département de Lettres modernes de l’Université Omar Bongo et auteur d’un recueil de poèmes : La vie au fond du cœur.

MADEBE Georice Berthin est titulaire d’un doctorat NR en Sciences du langage, mention sémiotique, de l’Université de Limoges. Maître de recherches (CAMES), il est chercheur à l’Institut de Recherche en Sciences Humaines (IRSH/CENAREST, Libreville). On lui doit les publications suivantes : Utopies du sens et dynamiques sémiotiques en littératures africaines (2005) ; De Viko à Ngal. La transparence créative (2007) ; Figures du Gabon contemporain. Réflexions et perspectives (2007)/(en collaboration avec N. Ovono). Francophonies invisibles. De l’émergence à Ngandu Nkashama. Invisibilité romanesque, hétérogénéité et sémiotique, est son prochain ouvrage à paraître chez L’Harmattan.

MAMBENGA YLAGOU Frédéric est titulaire d’un doctorat NR en Littérature générale et comparée, de l’Université de Lyon 2. Sa thèse a porté sur le théâtre de Wole Soyinka et de Sony Labou Tansi. Outre de nombreux articles publiés au plan intemational sur les esthétiques littéraires francophones, il a dirigé et publié les Actes du colloque de Montpellier, Ajouter du monde au monde (2007). Il est Maître-Assistant au département de Littératures africaines de l’université Omar Bongo.

MOUKODOUMOU MIDEPANI Eric est titulaire d’un Doctorat de littérature générale et comparée de l’Université de Paris XII (Val de Marne). Le sujet de sa thèse a porté sur les indigènes évolués (élite) dans l’œuvre romanesque de Tchikaya U Tam’si. Etude sociologique du texte littéraire. Il est attaché de recherche à l’Institut de Recherche en sciences humaines (IRSH/CENAREST). Il enseigne les littératures africaines et latino-américaines au département de Lettres modernes de l’Université Omar Bongo, et explore le champ romanesque africain dans une perspective sociocritique et sociopoétique.

 

MBONDOBARI Sylvère est titulaire d’un PhD en Littérature générale et comparée de l’Université de Bayreuth. Sa thèse a porté sur la réception critique du mythe du Dr Albert Schweitzer dans le texte et l’image. Auteur d’un ouvrage (Archäologie eines modemen Mythos. Albert Schweitzers Nachruhm in europäisch- und afrikanischen Text- und Bildmedien, 2003) et de plusieurs articles dans des revues internationales sur les littératures coloniales et les questions du postcolonialisme, il achève à l’Université de Sarre (Allemagne), un séjour de recherches dans le cadre d’une bourse de la Fondation Alexander von Humboldt. Il est Maître­Assistant au département de Lettres Modernes de l’Université Omar Bongo.

NDEMBY-MAMFOUMBY Pierre est titulaire d’un doctorat NR de l’Université de Paris XII (Val de Marne). Attaché de recherche à l’Institut de Recherche en Sciences Humaines(I.R.S.H), il s’intéresse au champ littéraire africain dans lequel il a publié quelques articles, avec un support méthodologique issu de la sémiotique énonciative et narrative. Il enseigne la linguistique textuelle au département de Lettres Modernes de l’Université Omar Bongo de Libreville, et est l’auteur de deux romans : les Oubliés de la forêt des abeilles (2005) ; Le Passeport (2008)

NDONG NDONG Rodrigue est titulaire d’un doctorat NR en littérature française de l’université d’Arras en France. Sa thèse a porté sur une approche herméneutique de Le père Goriot de Balzac. Il est Assistant au département de Lettres modernes de l’Université Omar Bongo où il dirige une troupe de théâtre.

NGUEMA Jean Léonard est titulaire d’un doctorat NR de littératures francophones, de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV). Sa thèse a porté sur la question du sacré dans la littérature gabonaise. Auteurs de quelques articles sur la littérature gabonaise, il est Maître-Assistant au département de français de l’Ecole Normale Supérieure de Libreville.

 

OBIANG Emane Ludovic est titulaire d’un doctorat NR de l’université de Paris-Sorbonne (Paris-IV). Sa thèse a porté sur la poétique et la théorie du récit à travers le personnage de « l’enfant terrible ». Maître de Recherches au CENAREST (Libreville), il a publié plusieurs articles dans des revues locales et internationales. Nouvelliste, on lui doit, entre autres, l’Enfant des masques (1999) et Et si les crocodiles pleuraient pour de vrai (2006).

OBIANG ESSONO Fortunat est titulaire d’un doctorat 3ème Cycle en littératures francophones de l’université de Montpellier III (Paul Valery). Maître-Assistant au département de Lettres modernes de l’Université Omar Bongo, il est auteur d’un ouvrage en deux volumes : Les registres de la modernité dans la littérature gabonaise (2007).

RENOMBO Steeve Robert est titulaire d’un doctorat NR de littérature générale et comparée de l’Université de Paris­ -Sorbonne (Paris-IV). Auteur de quelques articles dans des revues locales et internationales, il est Maître-Assistant au département de Lettres Modernes de l’Université Omar Bongo.

ROSSATANGA-RIGNAULT Guy est titulaire d’un doctorat NR de l’Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Professeur de droit public et de science politique à l’Université Omar Bongo, on lui doit entre autres publications : L’Etat au Gabon (2000) ; Le droit des transports au Gabon (2005), l’Afrique existe-t-elle ? (2006), en collaboration avec F. Enongoué) ; Le travail du Blanc ne finit jamais (2007). Il est par ailleurs le président de la Fondation Raponda-Walker.

TABA ODOUNGA Didier est titulaire d’un doctorat NR de l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) en Littérature générale et comparée. Depuis 2003, il est Assistant à la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de l’Université Omar Bongo et enseigne la littérature gabonaise. Ses recherches actuelles portent sur la critique et l’histoire littéraire au Gabon, les problèmes d’identité littéraire et de poétique du récit.

 

Une réponse à “Quelques auteurs gabonais et leurs travaux”

  1. Merey dit :

    « je ne conçois pas un monde sans litterature »: Fortunat OBIANG ESSONO a présenté la première oeuvre de François ALLOGO OVONO, ce 4 avril 2009 au CCF de Libreville.
    le titre de l’ouvrage est LA SEVE DU FEUILLAGE, titre que l’auteur a tiré d’unE oeuvre de l’écrivain Antillais Patrick CHAMOISEAU.
    Ce livre est un recueil de poèsie, d’accès facile dont le préfacier nous dit qu’elle pourrait réconcillier le lecteur avec la poésie, taxée parfois d’hermétisme.
    Les thèmes principaux développés dans cette oeuvre de 75 page, publiée par les Editions THELES à Paris, sont:
    - la nature
    - la fuite du temps
    - l’angoisse, la mélancolie, la tristesse
    - la vulnérabilité de l’être.
    Le professeur Fortunat OBIANG ESSONO en a été le premier lecteur et a pu en quarante-cinq minutes, avec l’éloquence que nous lui connaisons, faire vivre ctte oeuvre et donner envie de la lire.

    Titre préféré pour ma part: Le vagabond, qui invite le lecteur à voyager par-delà l’horizon, à vivre sa liberté de citoyen du monde.
    ***********************
    LA SEVE DU FEUILLAGE.
    François ALLOGO OVONO
    ISBN 9782303000475

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
quelques mots parmi tant d'... |
quelques mots parmi tant d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| Mona... lit ça!
| Mona... lit ça!