La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

22 février, 2010

ALBERT LONDRES: TERRE D’EBENE, un vrai délice

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 11:07

arton1775e3556.jpg En Afrique noire la France n’a pas dépassé le minimum » Un poing est par moments plus salutaire qu’une caresse. » in Terre d’ebene, Albin Michel, 1929 pour la première édition, celle que nous avons lu est publiée chez serpent  à plumes à Paris en 2007. p. 273.

 le chapitre XXVI intitulé  » retour au Gabon » est partculièrement croustillant et rend compte de la réalité sociologique ( empoisonnement, héritage, mort, amour fleuri , amour flétri, tristesse et envie d’exil, intrigue familial, etc.).Une écriture narratologique entre analepses et prolepses, un champ ouvert.

 les chapitres XXVII » Le drame du Congo-Océan » et ceux qui suivent sans oublier l ‘épilogue sont une jolie reflexion sur l’Afrique noire,  Sur ce que l’on a fait et que l’on fait d’elle, poussée plus loin, ce livre incite à l’emergence synonyme de confort, de respect de l’humain et des bonnes conventions sociales.

   UN VRAI REGAL

« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. » Cette maxime d’Albert Londres résume bien l’idéal de ce professionnel de l’information qui reste une référence pour de nombreux journalistes français.

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique