La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

3 avril, 2010

LES GABONAISES ONT LA PLUME: qu’elles sont jolies!

Classé dans : photos des écrivaines gabonaises — azokhwaunblogfr @ 15:30

elisabethaworet.jpg  Elisabeth Aworet Nguidjombi alleakwewiamina.jpg Allela Kwevi Kaïssa  aidatraor.jpg Aida traoré mariecourrier.jpg Marie courier yatana.jpg Yataïna  ( Berthelot)ludenne.jpg Ludenne Chanie Lassegue charlineeffah.jpg Charline Effah lasseniduboze.jpg   victoire Lasseni Duboze 4002446321811515177241015165060144673323n.jpg  Nadia Myril Magoulounou Eteno  7628127092649594113132265407709587096424s.jpg Melissa Bendome untitled.bmp  Priscillia Aurole Ebotsi Mpemba   ngou100.jpg  Honorine Ngou  36838.jpg Gisele Ndong Biyogo auleleypeggy.jpg Peguy Auleley rawiriangele.jpg Angele Rawiri mintsajustine.jpg Justine Mintsa luciemba.jpg Lucie Mba priscaolouna.jpg Prisca Olouna bessorasandrinenang.jpg Bessora angoobiang.jpg nadege Ango Obiang sylvietsame.jpg Sylvie Ntsame pucherieabme.jpg Pulcherie Abeme Nkoghe   franckfaudresse1.jpg Franck Faudresse mereyapindaedna.jpg Edna Apinda zita3.jpg douka Alidalucetteaoyoubi.jpg Nzeng Ebome  alice.jpg Alice ENDAMNE mbazookassa.jpg Chantal Magalie Mbazoo kassa  origo100.jpg Nadia Origo

 

 

  Merci de nous faire parvenir les photos des écrivaines que vous connaissez. Nous comptons 24. Si vous constater quelques oublis, merci de nous le signaler mais nous pouvons aussi intégrer d’autres femmes qui se sont illustrées dans d’autres domaines auxquels nous consacrerons d’autres mises à jour beaucoup plus classifiées.

1-      Angèle  NTYUGWETONDO RAWIRI 2-       Justine MINTSA 3-      Sylvie NTSAME 4-      Honorine NGOU 5-      Peggy Lucie AULELEY 6-       Nadège Noèlle ANGO OBIANG 7-      BESSORA 8-      Emilie KOUMBA 9-      Lucie MBA 10-  Chantal Magalie  MBAZOO KASSA 11-   Edna  APINDA  12-   Zita Alida DOUKA 13-  Gisèle NDONG BIYOGO 14-  Nadia ORIGO 15-  Synthia NGOMA 16-  LASSENI DUBOZE 17-  Melissa BENDOME 18-  Alice ENDAMNE  19-  Pulcherie ABEME NKOGHE 20-  Prisca OLOUNA 21-   Marie Constance ZENG EBOME 22-   Auriole Priscillia MPEMBA EBOTSI 23- Viviane MAGNAGNA NGUEMA- 24- Nadia Myril MAGOULOUNOU ETENO -25 Charline Effah- 26  Ludenne Chanie Lassegue-27 Yataïna ( Berthelot)-28 Lucie Dissouva-29 Aïda Traoré-30 MARIER Courier-31 Isabelle Abadi-31

13 réponses à “LES GABONAISES ONT LA PLUME: qu’elles sont jolies!”

  1. Leslie dit :

    Merci pour ces belles images. N’oublions pas Mpemba Ebotsi Aurole Priscillia, dont le recueil de poèmes est sorti en 2009, aux Editions Bénévent.

  2. Leslie dit :

    Où trouver le roman de Gisele Ndong Biyogo .
    le sujet a l’air franchement interessant.

  3. Gisèle Ndong Biyogo dit :

    Bonjour ma sœur,

    Je suis très émue de voir l’intérêt que vous me portez. Avant toute chose, je tiens à vous féliciter pour votre bon travail. Se donner pour mission de faire connaître la littérature de chez nous montre votre ouverture d’esprit, votre fierté d’être Gabonaise et Africaine, mais également votre immense générosité. Tandis que les trois quarts des gens du vieux continent luttent pour leur survie et cherchent donc avant tout à combler leurs besoins primaires, vous avez entrepris de nourrir leur esprit en mettant à leur disposition des références sur les auteurs gabonais. Notre pays n’est petit que de par sa taille, mais riche. Le Gabon est riche par son sous-sol qui regorge de différentes matières premières, mais il l’est plus encore par la matière grise de ses enfants. Au moment où tous les peuples du monde se battent pour la survie de leur culture, grâce à votre blog, vous venez de poser un geste fort qui permettra aux Gabonais de se rattacher à leurs racines et au monde entier de découvrir les trésors cachés de notre beau pays. Les personnes de tous les âges et plus particulièrement les jeunes lisent beaucoup et il faut les encourager à lire. En leur permettant d’accéder aux auteurs gabonais, ils s’identifieront plus facilement et cela peut faire naître l’émulation chez eux. Qui sait où sont cachés aujourd’hui les Alain Mabankou, les Dany Laferrière, les Marie Ndiaye, les Laurent Owondo, les Grégoire Biyogo, les Bessora de demain ? Tout commence par un rêve et qui sait où il peut mener.

    Je suis fière de figurer sur la liste des auteurs gabonais. Il n’y a rien qui compte autant que le fait d’être reconnu par les gens qui nous sont chers. Votre soutien me donnera des ailes et je ne saurais jamais assez vous en remercier.

    Fraternellement.

    Comment se procurer le roman en dehors du Québec ?

    Il faut le faire commander par son libraire (FNAC VIRGIN… ) en mentionnant ceci :

    Éssila et Élla : Le triomphe de l’amour
    ISBN 9782923672410
    Gisèle Ndong Biyogo
    publié aux Éditions JKA.

    Il y a aussi la possibilité de le faire commander phttp://www.gallimardmontreal.com/books/view/214677

  4. Lucien dit :

    bonne chance à cette nouvelle plume. les femmes sont dans la place et on ne peut que s’en félicité.
    Dites-nous en plus sur l’initiative de Sylvie Ntsame et sa maison d’Edition.

    Encore chapeau à Mme Biyogo pour son roman.

  5. Lucien dit :

    sortie en mai du deuxième roman de Alice ENDAMNE.
    le titre: Garçons et Filles.

    information tirée du site de son éditeur: Jets d’encre

  6. Merey dit :

    Les femmes vont avancer le train et ce n’est pas si mal.
    22! Beau nombre.
    C’est bien parti pour ne pas s’arrêter.
    Et cela ne pourra qu’être un encouragement pour nos petites sœurs!

    Beau tableau !

  7. Lucien dit :

    j’ai lu et apprécié la fraicheur et l’intelligence de la poesie de Priscillia Aurole Ebotsi Mpemba .

    Féminin interdit de Honorine Ngou, est à recommander autant que Fureur et cris de femmes, d’Angele Rawiri .

    l’écriture de nadege Ango Obiang est très drue. elle donne l’impression d’écrire avec ses tripes. c’est tout un talent.

    chaqune de nos plumes féminines ont un talent bien senti et très riche. qu’elles continuent d’écrire ne peut nous faire que du bien.

  8. isis dit :

    le

  9. isis dit :

    le roman de Melissa Bendome est fort beau. je ne regrette pas de l’avoir lu. C’est un destin de femme puissant qu’elle nous conte. Beau style. Ecriture posee. Ravo.
    je conseille a tout le monde de lire l’histoire de « ces mains ordinaires » qui en ont a revendre.

  10. avec Nadia Myril Magoulounou Eteno, la littéature féminine au Gabon a une nouvelle voix

  11. Lasséni Duboze Victoire dit :

    Quelle surprise! J’ignorais l’existence de cette page et je suis émue et honorée de constater que des compatriotes ont décidé d’ouvrir cette page pour nous faire connaître. Merci infiniment.
    Les 5 autre oeuvres tardent à sortir faute de maisond d’éditions: le prochain recueil sera présenté à Madame Ntsame Sylvie mais pour les autres, c’est la croix et la bannière…
    MERCI avec toute ma gratitude!

  12. Ma chère, ce blog consacré à la littérature gabonaise existe et il met en lumière des écritures et des plumes vivaces

Laisser un commentaire

 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique