La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

10 janvier, 2011

Mes enfants d’autrui: le nouveau roman de Frederic Leckyou, un spécialiste de l’oralité

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 16:56

image0009.jpgimage0010.jpg lesditionsntsame.jpg

Frederic leckyou, auteur du roman DOMMAGE, publié aux éditions publibook ,  vient de  commettre son second opus aux éditions  Ntsame, à Libreville. Le titre est: « Mes enfants d’autrui« , un paquet de kongossa ramassé, une véritable perle langagière, un fleuve de murmures et de non dit. Un océan entre mensonges, trahisons, vérité et mysticisme, une quête existentielle .

 

Il paraît que ce paquet de kongossa a été ramassé, comme ça, dans une des nombreuses réunions des parents d’élèves de Libreville. Il parâit que les adèptes de ces beuveries sont surpris de la visite d’un étranger qui a l’air de les espionner avec un téléphone portable. on ne l’a jamis vu ici. Alors, on le fouille. Ce n’est pas un portable mais un magnétophone. En plus, il a des Gabonitudes et de vieux articles du Quotidien l’Union. Makaya, on est convaincu! Quand on écoute ses enregistrements, tout le kongossa est dehors…

Que nous dit l’auteur de ce résumé?

 

Je ne sais pas si j’ai vraiment résumé ce qui s’est dit dans cette oeuvre. Je voulais simplement  montrer , en employant des gabonismes, comment la rumeur au Gabon éloigne des préoccupations essentielles. Comment perdre autant d’heures dans des dépôts de moussoungou, alors que le Gabon, notre mère, a besoin de notre énergie pour son développement? Une chose est sûre, nous nous comportons comme des enfants d’autrui…

 

8 janvier, 2011

Ebamba: un roman contemporain sur le Gabon entre décolonisation et pouvoir local

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 11:56

Voici le dernier livre « gabonais » de l’année 2010, (voir OUEST-FRANCE), aux Editions AMALTHEE de Nantes.

Ebamba Roman
Contemporain
 

Fuyant l’ennuyeuse société gaullo-pompidolienne, Alban veut étancher sa soif d’aventures en devenant prospecteur dans la forêt équatoriale. Ligoté par les préjugés, ballotté dans les contradictions de la nouvelle Indépendance, il ira d’exaltations en désillusions, au risque de sa santé physique et mentale. Mais que valaient ses rêves face aux exigences froides des nouveaux gestionnaires et aux chambardements qui affectaient le monde ?

Dans ce roman picaresque riche en situations cocasses et aventuriers de tout poil, Ebamba (les Blancs, pour les Gabonais du Sud) jouent encore des rôles hérités de l’époque coloniale, mélanges d’omniscience innée, d’autorité sans faille et de paternalisme. L’Indépendance et son maitre-mot, le Développement, précipitent une mue vers moins d’omnipotence et plus de compétence technique et gestionnaire. Mais c’est toujours l’esprit d’Ebamba qui souffle sur la surexploitation annoncée de la forêt.

C’est en tant que coopérant du service civil, au fin fond de la brousse d’Afrique équatoriale, que l’auteur a été témoin de divers aspects, prévisibles ou inattendus, de la transition colonie-indépendance. Trente ans plus tard, il eut l’occasion de vérifier sur place quelques conséquences de cette évolution.

18 novembre, 2010

Jannys kombila: la grande palabre, a fleur de temps, exaltations et lamentations

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 20:00

jhannys.jpg lagrandepalabre.jpgExaltations  et lamentationsexaltationsetlamentations.jpg 

 

 A fleur de temps, publié : Les éditions baudelaire,  Lyon, 74 pages , ISBN 978-2355086007, 2010, 2010

 La grande palabre, edilivre,  Paris, 56 pages, ISBN: 13-978-2812134715, 2010

Exaltations et lamentations, books on demand, 2010,

C’est avec un plaisir intense que je découvre progressivement les écrits de cet auteur qui met à la disposition du public des textes d’accès facile dont les contours touchent des thématiques divers. l’ horizon scriptural de cet auteur a des beaux jours à venir.

Je vous invite à lire ces textes .

3 novembre, 2010

Ordures de fiel et dorures de miel: Marc Kaba, une poétique classique au service de l’observation et du rythme du bien dire

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 11:15

ordures.jpg  Voici un texte de 68 pages  publié chez publibook en 2010, ISBN 978 274 8352580, vendu à 10 euros qui mériterait d’être considéré à juste titre comme un bijou littéraire. Ce discours truffé d’une poésie classique novatrice en ce qu’elle évoque amour, argent, pouvoir et gloire au coeur de la société judéochrétienne gabonaise, est un délice castré entre piété et espérance.  A lire absolument.

marckaba.jpg Qui  êtes -vous Marc Kaba?

 

 Je suis né à Libreville, au Gabon en 1962. Après des études primaires et secondaires ayant abouti à un baccalauréat littéraire, j’obtiens à l’Université Omar Bongo une maîtrise de Philosophie. J’entre alors à l’Ecole Normale Supérieure de Libreville, pour un CAPES de Philosophie. Après plusieurs années comme professeur en lycée, l’ENS m’accueille à nouveau pour la formation de conseiller pédagogique. C’est après quatre ans dans cette spécialité que j’intègre l’IUFM de l’Académie de Lyon, Université Claude Bernard-Lyon 1, où je suis formé comme inspecteur pédagogique du second dégré.

 

2 novembre, 2010

La richesse à tout prix, premier roman de Lassengue Ludenne Chanie

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 15:42

lassengue.jpg paru en octobre 2010,  ce roman  compose l’édifice de la littérature gabonaise. Cette  jeune romancière a une plume prometteuse. Ce texte mérite d’être lu. 

 Edifree, 2010

ISBN 978.281.215.6144.

98p.

Elevée par sa mère, Sila découvre l’existence et l’identité de son père, à l’âge de 20 ans : M. Francis Leonel BIKI, Ministre des transports. Elle quitte le village pour la ville où elle va à sa rencontre. Tant bien que mal, ils communiquent, s’acceptent, et Sila intègre le domicile des BIKIS. Là, elle s’habitue à l’opulence. Toutefois elle se demande pourquoi ses frères et sœurs sont handicapés. L’intrigue la plus récurrente est celle de savoir pourquoi son père fréquente une église tout en l’interdisant de l’y accompagner. Elle devient la plus choyée de son père. Des mois plus tard, il la viole : c’est la discorde. Ils perdent le contact, quand un jour, devenue médecin, elle se retrouve face à un patient rongé par plusieurs maux sans évidentes : son père. Ce dernier se confesse. Avouant avoir appartenu à une secte et toutes les mauvaises actions qu’il a dû poser pour maintenir ou aller au delà de son train de vie. Nonobstant, la réussite de son intervention chirurgicale, il s’en va. Sila se rend compte qu’elle l’a pardonné, hérite de tous ses legs…

 Qui est l’auteur?

LASSEGUE Ludenne Chanie est de père médecin, et de mère greffier. Diplômée de l’Ecole Normale des Instituteurs de Franceville(E.N.I.F) en 2007, elle exerce la profession d’enseignante à Libreville au Gabon.

3 juillet, 2010

La poetesse gabonaise de la littérature de jeunesse recidive en publiant ses nouveaux textes: Des contes pour la lune

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 8:16

ednaapinda.jpgDes contes pour la lune, par Edna Merey-Apinda

Chaque soir, lorsque le soleil se couche, le hibou joue au conteur pour le plaisir de son amie la lune, et la fait briller de mille éclats. Émerveillée, elle ne se lasse pas d’écouter les histoires de Lulu la libellule qui se pare de ses plus beaux atouts pour séduire Hic le criquet, à l’occasion du bal des lucioles. Ailleurs dans la forêt, d’autres animaux s’unissent pour écrire des comptines qui redonneront le sourire à Beauty la tourterelle, pendant que Clark, le perroquet, apprend à rire à son nouvel ami Sieur, le corbeau pessimiste.

Transportez-vous dans ce monde merveilleux où la nature et les animaux vivent en parfaite harmonie, un monde où l’amour, la solidarité et la tolérance sont de mise, un monde que seuls les enfants sont capables de voir dans leurs rêves.

 

 ednamereyapindaw.jpg Edna Merey-Apinda adore les voyages dont elle revient toujours avec de belles images et de nouveaux amis. C’est de ces rencontres par-delà les frontières du Gabon, son pays natal, que lui est venue l’envie de faire partager son amour pour les mots, à travers des contes, des nouvelles, des romans.

Editeur: Jets d’encre, parution, aout 2010, ISBN 978-2-35485-177-4, 66p

30 juin, 2010

koumba Gauthier: un romancier de l’au delà

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 14:56

gauthierkoumba2.jpg avec à son actif plusieurs romans dont Chemins  ( publié en 2005 par les éditions Benevent, 160 pages, ISBN 2848716010) , cet écrivain évoque la question de la finitude de l’être.  Notons aussi par ce dernier la publication de   Ecoute ton coeur  en 2006,  aux éditions Benevent et dont l’ ISBN 275630087x. Cette oeuvre est  composée de 170 pages.

A cela, il faut adjoindre à l’actif de cet homme de lettres  LES NOCES DE LA VIE ET DE LA MORT, publié en 2008 aux éditions Société des écrivains.  Ce roman compte , 238 pages, ISBN 2782748035438.

Nous attendons vos impressions sur ces  NOMBREUSES publications en attendant que l’auteur veuille bien répondre à nos interrogations.

29 juin, 2010

Mari de nuit de ELEONORE ELO’O

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 10:11

 C’est un roman très interessant qui évoque la question du double de l’être, très présente dans la cosmogonie africaine. Parfois ignorée voire marginalisée, cette  perception  ou entretien du double est à l’origine de bien des problèmes d’ordre matrimonial, maternel, etc.

Résumé:

Paula est une jeune femme plongée dans une grande solitude affective car aucun homme normal ne s’intéresse à elle en dehors d’une créature métaphysique qui tourne subtilement à ses côtés. Malgré l’attention de ses proches, elle finit par craquer et en arrive au suicide. C’est dans le coma qu’elle fait une étonnante découverte. Ce voyage dans l’au-delà où elle navigue entre la vie et la mort lui révèle l’identité de cet esprit qui la maintenait dans la solitude. A son réveil, encore sous le choc, elle ne sait plus ce qu’il faut croire.

extrait

La jeune femme avait la gorge nouée, ce qu’elle venait d’apprendre lui tortillait l’estomac, la vérité lui faisait mal. Elle se demanda s’il était préférable de vivre dans l’ignorance ou de savoir la vérité. Mais dans son cas, elle n’avait pas cherché, les circonstances absurdes de la vie l’avaient amené à découvrir ce qu’il ne fallait pas savoir. Tout avait commencé un jour de mai 1998 ; un vent frais sifflait à Beyok, petite ville située sur les côtes du continent noir. Dans cette partie de l’Afrique Centrale, le soleil d’habitude accablant s’adoucissait déjà, cela annonçait les prémisses de la saison sèche. Cette saison souvent favorable aux amours de vacances se manifestait par des brumes fraîches le soir et un brouillard intense matinal. Cela incitait la plupart des cœurs solitaires à rêver d’amour.

Nombre de pages

68

ISBN

2-7481-9372-5

EAN

9782748193725

Date de parution

25.04.2007

25 juin, 2010

En enjambant le temps de yataïna: un roman de rencontre ouverte

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 16:54

yatana.png Cette écrivaine de mère gabonaise et de père Corse, raconte dans un style classique avec une force rythmique ardue des rencontres au caractère bouleversant, une insolence livresque qui donne envie de s’ouvrir à l’universel tout en distinguant les particularités.

 L’oeuvre se compose de 75 page est paru aux éditions Le manuscrit  le 19 novembre 2008 , ISBN 978-2-304-00552-3.

L’auteur vit en Europe et est mère de 3 enfants.

17 juin, 2010

GARCONS ET FILLES: ALICE ENDAMNE

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 16:23

fillesetgaronsaliceendamne.jpg   Garçons et filles  est le second volume des aventures  de Laetitia qui poursuit ses études  aux Etats-Unis, 208 pages, paru en mai 2010 aux éditions Jet- encre. ISBN 978-2-35485-158-3. Ce roman mérite que l’on s’y arrête.

1...34567...22
 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique