La plume et les mots du Gabon

sociolinguistique, discours, littérature, arts

19 juillet, 2012

Elie Elisabeth: A la medecine

Classé dans : Non classé — azokhwaunblogfr @ 15:00

En publiant ce deuxième livre en cette année 2012, l’auteur donne à lire un univers forestier où les relations humaines entachées par l’homosexualité, les prises de postions injustices et les tracesseries quotidiennes brisent une certaine osmose , que plusieurs habitants et avant eux leurs ancetres avaient construite avec amour et générosité.Elie Elisabeth: A la medecine cos2-196x300

Les lyres de l’ogooue : nouvelles. Sous la direction Edna Marysca Apinda

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 11:46

Les lyres de l'ogooue : nouvelles. Sous la direction Edna Marysca Apinda lyres

Composé de plusieurs nouvelles, ce livre dont le thème principal est ‘’la femme gabonaise vivant à l’étranger ou non’’, est un panel de plusieurs voix qui retracent diverses voies par lesquelles les femmes vivent, survivent, gèrent l’abondance, le manque, le pouvoir, la maternité, l’argent. Dans une société en pleine mutation, le poids des us et coutumes auquel il faut adjoindre la médecine, l’exil, et autres institutions modernes, pèsent sur des cœurs et des corps prêts à sucer les délices et à avaler les couleuvres d’une vie à jamais perturbée par les ardentes envies du être ou ne pas être. Un concentré d’inspiration qui crie et crache la vie.

Des titres et des auteurs:
La guerrière. Priscilla Mpemba Ebotsi Aurole
First Lady. Charline EFFAH
Transgression. Ludenne Chanie LASSEGUE
Le bouillon d’onze heures. … Pulchérie ABEME-NKOGHE.
Anzalé. Miryl Nadia ETENO
Le long courrier d’une amie. Nadia ORIGO
Tour d’éclosion. Annie-Lucienne CHARNET MPENGA
Beyala. Gisèle NDONG-BIYOGO
Le temps d’une danse. Edna MEREY-APINDA
Pour le meilleur et le pire de nous deux. Mélissa BENDOME

Muendu MURIME DE MUETSE DESTINEE MBOGHA: Poèsie

Classé dans : publications gabonaises — azokhwaunblogfr @ 11:20

Muendu MURIME DE MUETSE DESTINEE MBOGHA: Poèsie desty-300x111Que ce soit la ballade, le rondeau, l’ acrostiche, la pastourelle, l’odelette, le rotrouenge, le lai , le virelai, la complainte et les formes de jeu verbal comme l’acrostiche et qui nous rappellent le panel poétique du Moyen Age, ou l’ode, la sextine, le sonnet, le pantoum, l’épopée, l’épigramme, la satire, la fable, l’élégie, le blason, le madrigal ou la pastorale, je suis prête à m’évader dans la pertinence d’une étroite liaison des mots et des maux, celle d’une symphonie restituée par ce mélange Iconographique (cf la quatrième de couverture) et sémantique créée, peaufinée, attendue, désirée, rêvée, dessinée, construite. Bientôt, elle se donnera à saisir sous une forme livresque qui pose son auteur dans la lignée de ses ainées Lucie Mba, Prisca Otouma, Priscillia Mpemba. E … , prête à poursuivre son éclosion dans le monde des Belles Lettres . Je voyagerai entre les multiples thématiques de cette publication future qui laisse présager par cette teinte ‘’bleutée’’ et ‘’pastelle’’ (cf. quatrième de couverture), l’infini contenu de notre raison d’être: dépasser les écueils. Libre à moi et vive le moment où je planerais à travers ces eaux profondes, parfois calmes et chantantes d’un fleuve à la fois nourricier, purificateur et fenêtre sur un univers toujours en devenir celui de: Muendu Murime de Muetse Destinée Mbogha.
A.C.M.

destyauteur-300x295

19 avril, 2012

LITTERATURE SENTIMENTALE ( harlequin, duo, passion) , pour collectionneur ou pour les amoureux de ce genre littéraire

Classé dans : ma bibliothèque — azokhwaunblogfr @ 15:18

1200 livres issus d’une bibliothèque personnelle sont mis en vente ( HARLEQUIN, DUO, PASSION,…) Des titres rares, anciens pour collectionneurs de littérature sentimentale. . Des auteurs comme Nora Roberts, des Saga familiales et bien d’autres mondes se donnent à lire dans une collection qui s’étend sur plus de trente ans. nyyama@yahoo.fr.

6 mars, 2012

l’héritière du jaspe, le roman de Lucie Peggy AULELEY

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 19:39

Voilà une plume gabonaise qui avec ce roman publie signe une troisième oeuvre. Poetesse et romancière, cette professeur de français manie avec propreté la langue française et nous donne à lire un discours ou l’amour et les choix se diverfient et font d’un être humain, ce que ce dernier aura choisit d’être.

extrait: Nzoghe l’aimait.

Ce livre est disponible en vente sur internet. Il est publié en 2012 aux éditions Odette maganga à Libreville au Gabon.

Tant qu’il y ‘aura des rêves, le roman de Ntsame Obame Pelagie

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 19:34

Pélagie Ntsame Obame, est l’auteur de ce roman. Elle signe ici son premier livre en prose.
En voici un extrait:

“ Un peu plus loin, un bourdon, peut-être une abeille, s’envole lourdement et je le suis des yeux jusqu’à ce qu’il fut avalé par la forêt. J’aime à penser que c’est un bourdon car son histoire est pour moi, un magnifique encouragement. J’ai lu quelque part que selon la légende, le bourdon ne devait jamais voler. Son corps est bien trop lourd pour ses petites ailes. Mais le bourdon ne le sait pas, alors il vole. Et il vole superbement. Nous sommes parfois limités par la science, la logique, le genre, l’histoire de notre race, de notre pays, de notre famille, de nos échecs. Mais en faisant fi de toutes ces limitations, en écoutant notre cœur et en mettant un peu de folie dans notre vie, nous pouvons nous apercevoir, qu’au bout de nos craintes et de nos peurs, se trouve la piste d’envol de notre succès, de notre épanouissement.

Disponible en ligne ( achat)
Prix: 18 €

Le destin de Doussala : un roman de Maurice Okoumba Nkoghe

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 19:22

Cet auteur prolifique nous propose ici un livre captivant qui mèle le visible et l’invisible, le rationnel et l’irrationnel, entre prédictions et réalisation, la manière d’habiter le monde est bien spécifique à un groupe, à un individu.
Extrait:
« Elle poussa les fillettes en avant et se rassit au pied d’okala. Les gamines, sans la lâcher, l’imitèrent. Issinga semblait transfigurée. Elle dit encore :
- La mort de Doussala est comme un acte rituel.
Les écureuils, auditeurs, silencieux, regardaient, semblaient écouter. Ici, sur les hauteurs de Pomi, la grand-mère livrait à la génération future un message essentiel.
- Une mort obéit toujours à un programme.
Matsiendi était au nombre de ceux qui ne comprenaient pas encore où voulait-elle en venir. Pour lui, Tessa était entièrement responsable de la mort de sa femme. Il l’avait avoué publiquement avant de rendre l’âme. De quel programme parlait la grand-mère ? Il ouvrit la bouche, mais aucun son n’en sortit. Il voulut se lever, mais absurdement, il ne put se mouvoir.

Publié à libreville en 2012, ce roman a vu le jour aux éditions maganga. Disponible en ligne ( achat)

Ulrich Mboyi,  »Ma compagne l’école » est son premier roman

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 19:11

Cette oeuvre est la première de ce romancier dont la plume laisse présager des jours à venir prometteurs.

extrait« Octobre 20 … L’année scolaire venait de commencer. Le rituel des retrouvailles n’était pas encore entamé. Chacun, à sa manière, manifestait sa joie auprès de ses amis. Au-dessus du bâtiment de l’administration se dressait celui des 3e.

Ce livre est publié par les éditions odette maganga à Libreville en 2012.

Gilbert nguema et son récit: une initiation dangereuse

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 19:04
 
 
Gilbert.Nguéma Mbeng est l’auteur de cette oeuvre.

 

Résumé

 Le sujet du récit, Cascade, a un père sage et vertueux qui ne comprend pas ce qui arrive à son fils.

Né d’une famille démunie, Cascade découvre à Libreville des groupes de malfaiteurs (les gangs). Tenté par le train de vie de ces derniers, il en fera bientôt partie. Ce qui le pousse à poser des actes répréhensibles.
Très jeune encore, Cascade utilisait le mensonge et la ruse pour obtenir gain de cause, persuader ou dissuader. Parfois, il utilisait la menace quand il était à court d’arguments. Cascade n’était jamais satisfait de ce qu’il avait et enviait toujours les choses des autres. On lui donna par dérision le sobriquet de « monsieur Donne-moi ». Car il recevait toujours des autres, mais ne savait pas partager ce qui était à lui : une attitude qui contrastait avec le caractère généreux de son père..
 
Un récit publié en 2012 aux éditions abdon maganga à Libreville au Gabon.

 

18 février, 2012

Moukolo Christiane et Olga et Djembi Koumba Siméon signent à l’Orée de l »inceste.

Classé dans : information publique — azokhwaunblogfr @ 11:03

A l'or Entre ces deux auteurs se lie le désir de partager une vision du monde tropical, entre politique e t relations incestueuse, se lit toute une contradiction du monde.

texte paru chez édilivre en novembre 2011.

Résumé:

Orpheline, Josy quitte son village natal de Maba Ma Djoungou pour Abidjan où elle travaille comme bonne. Son quotidien est un enfer car non seulement le travail est difficile, mais en plus elle est régulièrement violée par l’époux de sa patronne.
À travers le destin de Josy, À l’orée de l’inceste dépeint le quotidien de la société bourgeoise africaine, ses affres, ses vanités et ses horreurs.
 
Indications bibliographiques:
editeur: edilivre
année de publication: 2011
nombrede pages:128
ISBN:978-233-2454-454
 
 Biographies: Siméon Djembi Koumba (  de nationalité gabonaise) est docteur en géographie physique. Olga Moukolo ( de nationalité congolaise) est une femme au foyer passionnée de mots.
 
12345...38
 

quelques mots parmi tant d'... |
MA PETITE FEE |
Sur une île un trésor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mona... lit ça!
| le blog de jeanluke et des NEQ
| Le jeux Lyrique